Catégories
Actualités Non classé

L’Hôpital Privé de Provence teste le transport de sang par drone avec Lifelines

L’Hôpital Privé de Provence (HPP) et LIFELINES viennent de signer une convention en vue d’un test de transport de sang par drone, au premier semestre 2022. L’objectif est de pouvoir, d’ici 2025, établir une liaison régulière entre l’HPP et l’EFS, Etablissement Français du Sang, au centre d’Aix en Provence, pour le transport de prélèvements et de poches de sang. Les 13 kilomètres routiers qui relient les deux établissements sont situés dans une agglomération urbanisée et constituent un axe principal de circulation souvent encombré.

Les avantages du transport par drone sont évidents en termes de temps, mais aussi de fiabilité (le sang est un produit fragile) et de coût. C’est également le cas sur le plan écologique.

Ce test sera effectué avec un drone Vtol du constructeur néerlandais AVY, partenaire de Lifelines. Il peut transport une charge utile de 4 kg, voler jusqu’à 100 km à 100km heure, ce qui permet d’effectuer la distance entre l’HPP et EFS en 10 minutes, le tout avec une consommation zéro carbone et zéro CO2..

C’est le premier test de ce type en région PACA et très peu ont été réalisés en France et dans le monde à ce jour.

Il est effectué avec le soutien du Pôle de compétitivité SAFE et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, il permettra notamment de valider les couloirs aériens avec les instances de sécurité et hospitalières, tester la procédure d’atterrissage, effectuer les contrôles de wifi…

« Cette initiative entre dans le cadre de l’amélioration continue des soins à nos patients. Elle témoigne de notre volonté d’investir dans la technologie et l’innovation et permettra, dès que la règlementation le permettra, de transporter des colis géolocalisés et connectés en temps réel, avec une garantie de traçabilité parfaite. Cette solution apporte une véritable vraie valeur ajoutée au secteur de la santé. » notent le Dr Jean Lacoste et Sophie Laussel, respectivement PDG et Directrice Générale de l’HPP.

« Nous sommes sur un marché qui ne cesse de se développer. Le transport de sang, de poches de chimiothérapie et d’organes seront le standard européen dans 10 ans avec des liaisons fixes entre centre hospitalier privé et public pouvant aller au-delà de 100 km. » explique Marc Pavageau, Président de Lifelines. « Grâce à la plateforme intuitive intégrée que nous développons, nous simplifions et révolutionnons la gestion de la logistique des soins de santé, en optimisant les coûts et améliorant la fiabilité, la flexibilité et la rapidité du transport des produits de santé à haute valeur ajoutée pour le bénéfice final du patient. » conclut-il.

 

L’Hôpital Privé de Provence, c’est 25 blocs, 300 lits, un laboratoire d’analyse, une maison médicale, plus de 30 spécialités et 700 collaborateurs dont 210 médecins. Dans le cadre de l’amélioration continue des soins à ses patients, il a fait résolument le choix d’investir dans la technologie et l’innovation, de la robotique chirurgicale à l’imagerie virtuelle en passant par la micro-technologie et les capteurs connectés. En faisant évoluer sa logistique vers un futur devenu accessible grâce aux drones et à la solution Lifelines, c’est son organisation qu’il optimise au service des soignants et de leurs patients.

Une réponse sur « L’Hôpital Privé de Provence teste le transport de sang par drone avec Lifelines »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *